EURO 2016: La vérité sur la blessure de Cristiano Ronaldo (Tout ce...

EURO 2016: La vérité sur la blessure de Cristiano Ronaldo (Tout ce qu’il faut savoir)

SHARE

Blessé au genou gauche et sorti sur civière au début de finale de l’Euro 2016 face à la France (0-1), l’attaquant portugais du Real Madrid sait de quoi il souffre.

La séquence a déjà fait le tour du monde. Dimanche soir, sur le coup des 21h30, Cristiano Ronaldo a dû sortir sur une civière après un contact rugueux avec Dimitri Payet. Le genou endolori, l’attaquant du Real Madrid était en pleurs mais n’a pas manqué de soutenir ses coéquipiers sur le bord de la touche pour finalement soulever le trophée tant attendu. Aujourd’hui, la question qui se pose est de savoir si le Real Madrid doit s’inquiéter ou non pour son état de santé. La réponse à cette interrogation est mitigée…

Vers un forfait pour la Supercoupe d’Europe

Le quotidien espagnol Marca a en effet rendu son verdict concernant la blessure de Cristiano Ronaldo : une entorse du ligament latéral interne de grade 1 du genou gauche. Cette blessure est assez sévère pour le tenir éloigné du premier match officiel du Real Madrid le 9 août prochain lors de la Supercoupe d’Europe à Trondheim contre le FC Séville. Il a donc à peine un mois pour récupérer, ce qui semble trop juste selon le journal madrilène. Ce lundi, Cristiano Ronaldo doit d’ailleurs passer des examens approfondis pour en savoir plus.

Cristiano Ronaldo ne cache pas sa joie

Au-delà de cette mauvaise nouvelle, l’attaquant portugais préférait savourer le moment de la victoire. « Ce que je peux dire, c’est que c’est un des moments les plus heureux de ma vie, au niveau de ma carrière de joueur professionnel. C’est un moment unique. J’ai pleuré et je pleurais encore il y a cinq minutes avec ma famille, mes amis. Je suis très heureux, a-t-il glissé. J’ai gagné tout ce que je pouvais gagner avec mes clubs, mais il manquait quelque chose avec l’équipe nationale. J’ai réussi ! Je n’y suis pas parvenu de la manière que j’imaginais, et j’étais un peu dégoûté de devoir sortir, je ne voulais pas gagner comme ça. Mais le Portugal le méritait. »

Julien Perez

VIA>>