HAITI ELECTION: Le calendrier électoral est prévu pour le 6 juin prochain

HAITI ELECTION: Le calendrier électoral est prévu pour le 6 juin prochain

SHARE

Suite à la publication hier du Rapport de la CIEVE, le CEP a décidé de reporter sa décision de publier le calendrier électoral aujourd’hui tel que prévu.

Dans une note de presse signée par le président du Conseil Électoral Provisoire Monsieur Léopold Berlanger, le CEP informe avoir reçu en date du 30 mai un arrêté présidentiel modifiant son mandat.

Dans le cadre du mandat modifié, le CEP a reçu le mandat d’organiser les élections du tiers du Sénat.

Par ailleurs, hier au Palais National lors d’une cérémonie, le Président du Conseil Électoral Provisoire Monsieur Léopold Berlanger a reçu hier des mains du Président de la République Jocelerme Pùrivert le rapport de la Commission Indépendante d’Evaluation et de Vérification Electorale (CIEVE).

En vue d’analyser ces nouvelles données et leurs implications,  le CEP a décidé de reporter jusqu’au lundi 6 juin sa décision de publier un calendrier électoral.

Le CEP devait annoncer ce matin à 11h00 en conférence de presse le calendrier électoral pour le deuxième tour des élections présidentielles et législatives.

Mais suite à la publication de ce rapport, la situation devient plus complexe pour les membres du CEP. Selon le président Privert, il en revient maintenant aux membres du CEP de mettre en exécution les recommandations du CIEVE.

Dans le rapport, la CIEVE recommande la reprise du processus électoral au niveau de la présidentielle.

Jusqu’à hier, le nouveau CEP avait seulement la responsabilité de poursuivre le second des élections amorcées en 2015 par l’ancien CEP de Pierre-Louis Opont.

Le conseiller stratégique du Parti Haïtien Tet Kale (PHTK) Monsieur Guichard Doré reste stoïque suite à ce rapport et ses recommandations:

“Nous ne reconnaissons pas le travail de la commission. Ce rapport me laisse ni chaud ni froid. Nous ne reconnaissons pas le travail de la commission.”

La Président du PHTK Madame Ann Valérie Timothée Milfort est du même avis et répète attendre toujours la publication du calendrier électoral.

LoopHaiti