L’homosexualité, la cause de nos malheurs, selon le Senateur Carl Murat Cantave

L’homosexualité, la cause de nos malheurs, selon le Senateur Carl Murat Cantave

SHARE

Si la science n’est pas en mesure d’empêcher ni d’arrêter les catastrophes naturelles, le sénateur Carl Murat Cantave croit avoir le secret. Il faut tout simplement éviter que les homose-xuels gagnent du terrain. C’est en tout cas ce qui sort du fond de sa pensée du haut de sa formation de plusieurs années en médecine. Alors que les douleurs et les plaies causées par l’ouragan Matthew sont encore vives, le sénateur, qui participait vendredi à l’émission Panel Magik sur Magik 9, attribue la succession des catastrophes qui frappent le pays à l’homosexualité. « Il faut empêcher la dépravation de la jeunesse. Il faut empêcher l’abomination dans ce pays. Les cyclones et les tremblements de terre qui nous frappent, nous ne savons pas d’où ils viennent», a lâché le sénateur d’un ton sévère et ferme, avant que Roberson Alphonse ne s’empresse de l’interrompre.

Quel rapport existe-t-il entre les cyclones, les tremblements de terre et l’orientation se-xuelle des gens?, lui demande le journaliste. «Je vais vous dire quelque chose», répond-il calmement. Ses prochaines phrases n’étaient qu’une suite de références bibliques. « Sodome et Gomorrhe ! Quand le feu a calciné Sodome et Gomorrhe, c’était à cause de la sodomisation», brandit Carl Murat Cantave. Pourquoi y avait-il eu le déluge au temps de Noé?, s’est-il aussi interrogé. Selon le sénateur, cela s’est produit à cause de certaines pratiques qui ne plaisaient pas à Dieu qui a « déversé de l’eau, de la même façon qu’on le voit aujourd’hui», en faisant référence aux récentes inondations qui ont détruit plusieurs villes lors du passage de l’ouragan Matthew en Haïti.

Dans le cas du Japon qui connaît des typhons à répétition, le sénateur pense que c’est peut être à cause des« bêtises» de ce pays. Le sénateur refuse de s’en tenir aux explications scientifiques de ces phénomènes. «En tant que médecin, je suis dans la science mais je suis aussi de l’autre côté», précise le sénateur, vantant sa croyance en la Bible et en Dieu. «Tout ce qui peut être fait pour empêcher que l’abomination s’abatte sur Haïti, je le ferai », martèle le médecin-sénateur.

Cantave, qui avait signé avec d’autres sénateurs une note pour s’opposer à la tenue du festival Massimadi en septembre dernier, se présente comme le « porte-étendard de la lutte contre les lesbiennes et les gays» au Sénat de la République. « Il faut mettre des balises pour empêcher que ces choses s’imposent dans ce pays, dégradent notre jeunesse, dépravent la société pour que Dieu ne détourne pas son regard d’Haïti et nous conduise sur la route du développement», prêche celui qui affirme avoir pris des engagements de l’association des églises de sa région de lutter contre le vote de la loi sur le mariage homose-xuel. Aucune loi n’a été déposée en ce sens au Parlement. Le sénateur se base sur ce qui se dit sur le net où l’on dit tout et n’importe quoi.

« Il était bruit sur le net qu’on allait faire voter cette loi au Parlement», raconte le parlementaire, qui n’a aucun doute sur l’existence de ce document. La tentative par l’organisation Kouraj d’organiser un festival homose-xuel lui a bien mis « la puce à l’oreille qu’en aval quelque chose comme ça peut arriver».

Au Parlement, le sénateur Carl Murat Cantave n’est pas le seul à combattre toute initiative homose-xuelle, mais personne d’autre n’a été aussi loin que lui. Même pas le sénateur Jean Renel Sénatus qui en avait fait son cheval de bataille lors de sa campagne pour se tailler un siège au Sénat.

LeNouvelliste