Wikileaks.- Révélations chocs : JOCELERME PRIVERT était sur une liste américaine en...

Wikileaks.- Révélations chocs : JOCELERME PRIVERT était sur une liste américaine en 2004

SHARE

Alors que l’arrestation et la déportation vers les États-Unis, du sénateur élu Guy Philippe, continuent d’occuper le débat public et suscitent de nombreuses réactions, nous avons décidé de jeter un regard sur d’autres haïtiens de haut rang qui, sont toujours ou à un moment donné, ont été inclus dans une sorte de listes quelconque des États-Unis ou d’autres pays pour divers crimes; tels que le trafic de drogue ou le blanchiment d’argent; les mêmes accusations pour lesquels Guy Philippe a été arrêté et extradé vers les États-Unis.


Dans notre quête de trouver des responsables haïtiens sur une telle liste possible, nous avons été surpris de trouver le nom du président intérimaire actuel, Jocelerme Privert, alors ancien ministre de l’intérieur sous le gouvernement Jean Bertrand Aristide qui était en prison pour son allègue participation au massacre la Syrie à Saint Marc.
Les échanges de courriers électronique entre l’ambassadeur des Etats-Unis en Haïti en 2004 James B. Foley et le Département d’Etat des États-Unis, mis à disposition par Wikileaks en 2008, ont montré comment Jocelerme Privert était inclus en 4ème position dans une liste de sept membres du gouvernement d’Aristide ou associés de l’ancien Président qui ont été arrêtés pour des accusations de stupéfiants aux États-Unis ou étaient encore en cours d’enquête pour des poursuites éventuelles aux États-Unis ou en Haïti.
Lisez la liste sur le site de Wikileaks en anglais. 

Source :hougansydney.com